Dunod

Chimie-organique.net - Le site du cours de Chimie organique de Paul Arnaud

Tout le cours en fiches

chimie-organique.net – Le portail Dunod de la chimie organique > Les livres > Chimie organique – Tout le cours en fiches > Les auteurs

Les auteurs

Chimie organique – Tout le cours en fiches (Dunod, 2016) a été coordonné par Jacques Maddaluno, directeur de recherche au CNRS (université de Rouen). Jacques Maddaluno a également dirigé le Mémo visuel de chimie organique (Dunod, 2015).
 

Jacques MaddalunoJacques Maddaluno

Directeur de recherche au CNRS (université de Rouen)

Jacques Maddaluno est ingénieur de l’École Nationale Supérieure de Chimie de Paris (1982). Il a ensuite obtenu une thèse de doctorat de l’université Paris VI en 1986 et a passé deux ans en tant que stagiaire post-doctoral à Stanford University (Californie, USA).
Recruté en janvier 1989 au CNRS dans le laboratoire du Professeur Pierre Duhamel à l’université de Rouen, il y a accompli l’essentiel de sa carrière en tant que Chargé puis Directeur de recherche. Il enseigne dans cette même université la synthèse asymétrique aux étudiants de Master 2 de Chimie organique, et a assuré des cours de chimie organométallique et de synthèse asymétrique en tant que Professeur Invité des universités de Tokushima puis Osaka Préfecture (Japon). Ses recherches sont centrées sur de nouveaux développements en méthodologie de synthèse (cycloadditions, chimie organométallique) et sur leurs applications en synthèse de produits naturels.

 

Véronique BellostaVéronique Bellosta

Professeur à L’École supérieure de physique et de chimie industrielles de la Ville de Paris (ESPCI ParisTech)

Ancienne élève de l’ENS de Fontenay-aux-Roses, agrégée de chimie et docteur d’Etat, Véronique Bellosta est professeur à l’ESPCI ParisTech. Depuis 1983, elle enseigne la chimie organique et les techniques d’identification des composés organiques en cycle ingénieur à l’ESPCI ParisTech. Réalisées au sein de l’UMR 7084, ses recherches sont tournées vers la synthèse totale de produits naturels et/ou d’intérêt biologique ainsi que vers le développement de nouvelles stratégies en synthèse et de réactions sélectives, éco-compatibles. La valorisation de substrats organiques simples – disponibles en quantité et peu onéreux – par leur transformation en composés à haute valeur ajoutée pour la chimie fine, fait également partie de ses axes de recherche.

 
 

Isabelle ChataignerIsabelle Chataigner

Maître de conférences à l’université de Rouen

Isabelle Chataigner est maître de conférences à l’université de Rouen depuis septembre 1999. Son activité d’enseignement se déroule principalement à l’UFR des Sciences et des Techniques, et ses recherches à l’UMR 6014 COBRA. Elle intervient auprès des étudiants des niveaux L1 à M2, dans les filières classiques de chimie, mais également dans la filière Enseignement. Elle enseigne la chimie organique (cours, TD et TP) depuis les fondamentaux en L1 jusqu’à certains modules plus spécialisés comme la synthèse sous haute pression en M2. Ses recherches sont axées sur le développement de nouvelles méthodologies de synthèse. Elles portent notamment sur des réactions de cycloadditions permettant de désaromatiser des composés aromatiques faciles d’accès, offrant un accès efficace à des molécules complexes utiles pour leurs propriétés biologiques ou en tant que matériaux, par exemple.

 

François CoutyFrançois Couty

Professeur à l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Professeur à l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, François Couty enseigne depuis plus de dix ans la chimie organique en Licence et Master. Depuis 2005, il est également responsable des enseignements de chimie organique en PAES. Plus récemment, il a contribué à la création d’un Master professionnel en alternance « Matières Premières Naturelles en Cosmétique », dont il partage la responsabilité.
Concernant ses activités de recherche, il anime une équipe intitulée « Synthèse et Réactivité » à l’Institut Lavoisier de Versailles, laboratoire associé au CNRS. Les thèmes de recherche développés par cette équipe se basent sur une compréhension fine des mécanismes réactionnels, point de départ pour la mise au point de nouvelles réactions qui peuvent être appliquées en synthèse.
Son credo en recherche  : « Celui qui s’attend à ce qu’il cherche ne trouvera rien ! »
Son credo sur l’enseignement de la chimie organique  : « Il ne faut pas l’enseigner comme un catalogue. En fait, c’est comme la musique : la première chose à faire est d’apprendre le solfège, ce qui est certes pénible au début mais permet de composer par la suite. Pour la chimie organique, le solfège, ce sont les mécanismes. »

 

Ludivine GarciaLudivine Garcia

Docteur en chimie bio-inorganique, enseignante agrégée

Docteur en chimie bio-inorganique de l’université Paris XI (LCBB - ICMMO) et agrégée de chimie, Ludivine Garcia est depuis 2011 mise à disposition par le Ministère de l’Éducation nationale pour développer la culture scientifique et technique en France au sein du dispositif « Sciences à l’École ». Elle supervise l’organisation nationale du concours C.Génial pour les lycéens et collégiens, en partenariat avec la Fondation C.Génial, fondation créée par les entreprises Areva, Schlumberger, Technip, EADS, SNCF et France Télécom. Dans le cadre de sa mission, elle participe également à l’organisation financière et scientifique de la préparation aux Olympiades Internationales de Chimie. La France envoie en effet chaque année une délégation composée des meilleurs étudiants français aux « Jeux Olympiques de la Chimie », une compétition permettant de mettre en valeur la qualité de la formation scientifique française en chimie.

 

Anne Harrison-MarchandAnne Harrison-Marchand

Maître de conférences à l’IUT de Rouen

Depuis septembre 1999, Anne Harrison-Marchand est Maître de conférences à l’université de Rouen, plus précisément affectée au département chimie de l’Institut Universitaire de Technologie (IUT) pour son activité d’enseignement et à l’UMR 6014 COBRA pour ses recherches. Elle intervient pour une majeure partie auprès des étudiants en première année d’IUT (cours, TD, TP) , où elle enseigne la chimie organique depuis les fondamentaux jusqu’à la réactivité des composés organiques par type de fonction. Ses recherches sont surtout axées sur l’élaboration et le développement de nouveaux outils organo(-bi-)métalliques, leur utilisation en synthèse énantiosélective et la compréhension des mécanismes réactionnels associés grâce à des analyses RMN approfondies.

 

 

Marie-Claire LasneMarie-Claire Lasne

Professeur émérite de l’université de Caen Basse-Normandie

Professeur émérite de l’université de Caen Basse-Normandie, Marie-Claire Lasne a enseigné la chimie organique aux étudiants des divers cycles universitaires, à ceux de première année de médecine et à ceux de l’école d’ingénieurs ENSICAEN. Ses recherches effectuées au Laboratoire de Chimie Moléculaire et Thioorganique, UMR CNRS/ENSICAEN ont porté sur divers aspects de la chimie organique (halogénations radicalaires, couplages organométalliques, protonations énantiosélectives, organocatalyse, synthèse de molécules biologiquement actives). Plus spécifiquement, elle a étudié la synthèse de composés insaturés très réactifs dans des conditions extrêmes de température et de pression (thermolyse éclair) et celle, rapide, de molécules marquées avec un atome émetteur de positons, carbone-11 (t1/2 = 20 min) ou fluor-18 (t1/2 = 110 min) pour l’imagerie médicale in vivo (Centre Cyceron, Caen).

 

Chrystel Lopin-BonChrystel Lopin-Bon

Docteur en chimie organique de l’Université de Rouen

Chrystel Lopin-Bon est docteur en chimie organique de l’Université de Rouen. Depuis 2003, elle est maître de conférences à l’Université d’Orléans. Elle enseigne au collégium-UFR Sciences et Techniques à tous les niveaux, du L1 au M2. Ses enseignements portent sur la chimie organique depuis les fondamentaux jusqu’à des modules plus approfondis tels que la glycochimie. Ses activités de recherche sont réalisées à l’Institut de Chimie Organique et Analytique (ICOA-UMR7311) et portent sur la synthèse multi-étapes d’oligosaccharides de la famille des glycosaminoglycanes.

 

Jacques RoudenJacques Rouden

Professeur à l’ENSI Caen

Après avoir maître de conférences à l’université de Caen Basse-Normandie pendant huit ans, Jacques Rouden est, depuis février 2005, professeur de chimie organique à l’École nationale supérieure d’ingénieurs de Caen (ENSICAEN). Au sein de cette école, il effectue ses recherches au laboratoire de chimie moléculaire et Thio-organique (UMR CNRS 6507).
Jacques Rouden maîtrise l’enseignement de la chimie organique à tous les niveaux de l’enseignement supérieur, du L1 ou M2, ainsi qu’en école d’ingénieur (1re, 2e et 3e années), et en particulier la synthèse organique, les mécanismes réactionnels et les biomolécules, voire la biochimie.
Ses recherches sont axées sur le développement de méthodologies asymétriques éco-compatibles catalysées par des molécules organiques chirales – ou organocatalyse – pour la production de briques moléculaires utilisées en synthèse de molécules biologiquement actives ou pour l’imagerie médicale.

 

Envoyer : | Imprimer : Imprimer | Partager :