Dunod

Chimie-organique.net - Le site du cours de Chimie organique de Paul Arnaud

ELECTROPHILE

chimie-organique.net – Le portail Dunod de la chimie organique > Lexique de chimie organique > Définition de « ELECTROPHILE  »

Définition de « ELECTROPHILE  »

A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

ELECTROPHILE (n.m. ou adj.).

ELECTROPHILE

(n.m. ou adj.).

a) Espèce (molécule ou ion) possédant un site de faible densité électronique, siège d’une charge positive entière (+) ou fractionnaire (δ+), ou une case vide. Elle peut réagir par ce site avec une espèce présentant au contraire un site de forte densité électronique (charge – ou δ–), ou un doublet libre ou π, qui fournit les électrons de la liaison formée.

Exemple : H+ qui peut réagir avec le doublet π des alcènes [9.2.1.b], ou avec le doublet libre des alcools [15.2] ; les dérivés halogénés, comme CH3Cl, qui réagissent par leur carbone déficitaire (δ+) avec OH (3 doublets libres sur O) [13.2].

b) Se dit aussi d’une réaction dans laquelle le « réactif » a un comportement électrophile vis-à-vis du « substrat » (v. ces termes).

Exemple : Substitution électrophile de H par NO+2 (réactif) sur un carbone de benzène (substrat).

Contraire : Nucléophile).

Envoyer : | Imprimer : Imprimer | Partager :